Rechercher
  • Alexa

Savons maison : conseils spécial débutant

Mis à jour : août 22

Pour nombre d’entre nous, certaines odeurs nous rappellent des moments d’enfance ou des personnes qui ont fait partie des instants les plus heureux de notre vie. L’huile d’amande douce me rappelle ainsi ma grand-mère, Babou, car elle avait toujours des savons à l’huile d’amande douce à la maison. Quoi de mieux que de créer vos propres savons et de retrouver ces odeurs familières au quotidien.



Réaliser ses savons maison est en outre une activité ludique et créative où l’on joue avec les couleurs, les combinaisons d’huiles essentielles, et les textures. Bien entendu, il y a également d’autres raison de faire son savon maison : bien moins cher que dans le commerce, votre savon maison est aussi moins gourmand en plastiques et ne contient pas de produits chimiques qui sont bien souvent responsables de nos irritations et allergies.

Vous pourriez être un peu inquiet au début, car on imagine souvent que pour fabriquer des savons à la maison, il faut jouer au chimiste – ne parlons pas non plus de votre vieux traumatisme du film Fight Club.

Fort heureusement, il y a des méthodes beaucoup plus simples. Lorsqu’on fait du savon maison, il y a en fait deux types de techniques :

- la saponification à froid = la méthode de chimiste, qui peut s’avérer fastidieuse et dangereuse car nécessite de manipuler de la soude caustique. Dans cette méthode, vous réaliser votre savon de A à Z.

- la méthode « Melt & Pour », c'est-à-dire que vous partez d'une préparation de base, ce qui vous permet d'éviter la manipulation chimique un peu dangereuse, et de passer directement à l’aspect créatif de la fabrication des savons. Je préfère cette technique bien plus simple, au danger réduit à presque zéro. Un autre avantage de cette méthode : vous aurez besoin de peu d’ustensiles et aurez moins de nettoyage à faire après.


Dans cet article, je vous décris les différents ingrédients pour réaliser vos savons maison à l'aide de la méthode Melt & Pour. Dans une série d'articles à venir très vite, je vous proposerai des recettes toutes simples. Je préfère faire comme ça pour vous donner le temps de comprendre tout ce qu'il vous faut et de vous procurer tous les ingrédients que vous jugerez nécessaires.

1. Les ustensiles:


L’un des avantages de partir d’une base de savon Melt & Pour, c’est que vous aurez besoin de relativement peu d’ustensiles :

- Un petit saladier pour faire fondre votre base au bain marie, ou un récipient en plastique pour faire fondre votre base au micro-ondes ; vous pouvez aussi faire fondre tout doucement votre base au micro-ondes, par tranches de 30 secondes. L’inconvénient du micro-ondes c’est que si vous chauffez trop vite, la base savon risque de s’étaler partout dans votre micro-ondes… je parle d’expérience ! Préférez donc le bain-marie qui vous donne plus de contrôle sur la fonte de la base savon.

- Un moule en silicone où vous déposerez votre base fondue après préparation. La forme du moule n’est pas importante, mais il est indispensable que le moule soit en silicone car une fois vos savons secs, vous aurez besoin de déformer le moule afin de les démouler. J’utilise mes moules à pâtisserie : moule à madeleines ou muffins, mais aussi moule à cake, qui vous permettra de découper votre savon en tranche. Si vous utilisez un moule à cake, vous aurez besoin de découper le savon en tranche ; utilisez un couteau, ou bien un découpeur (ici un découpeur lisse ou encore ondulé) vous pouvez tout à fait utiliser un coupe frites !

- Quelque chose pour touiller : baguette chinoise, fourchette, cuillère…


2. Les ingrédients


  • Base de savon Melt & Pour

Il existe de nombreuses sortes de bases de savon Melt & Pour (littéralement « à fondre et à verser »): à l’huile de noix de coco, à l’huile d’olive, à l’aloe vera… Il en existe de nombreux exemples, comme ici accompagnés de conseils et notices explicatives :

o Base de savon Melt & Pour à l’aloe vera chez Aroma Zone

o Base de savon BIO chez Joli Essence

o Base de savon chez Huiles & Sens

o Si vous êtes moins novices et que vous cherchez un produit particulier, il y a plus d’options de bases de savon chez SoapBox, notamment à l’huile d’argan ou encore au lait de chèvre.

o Base au beurre de karité chez Atelier Bulles en Tête

o En Australie, je suis devenue fidèle d’Aussie Soap Supplies, qui propose une large sélection de produits.


Conseils et Bon à savoir :

  1. En général les bases sont vendues en grande quantité, type 1kg ou 500g. Je vous conseille la première fois de faire fondre une petite quantité, par exemple 100g, et mesurer la contenance de votre moule (penser à noter cette quantité quelque part). C’est important car les notices explicatives des huiles essentielles et colorants liquides recommandent souvent en « gouttes par ml ».

  2. Lorsque vous faites fondre votre base de savon, vous verrez que la base peut durcir assez vite selon la température ambiante. Vous pouvez sans inquiétude réchauffer plusieurs la base de savon à feu doux, un peu comme la cire chaude à épiler.

  3. Il y a deux gros producteurs de bases de savon Melt & Pour : Stephenson (c’est ce qui est vendu chez SoapBoax et Atelier Bulles en Tête ci-dessus) et SFIC (non non, pas le parti politique ancêtre de la gauche française contemporaine). C'est ce que vendent la plupart des boutiques en ligne, sauf ceux qui produisent leur propre base maison (Aroma Zone, Joli Essence).


  • Des huiles essentielles

Vous pouvez utiliser la ou les huiles essentielles de votre choix : pensez lavande, amande douce, géranium, bergamote, romarin… ce qui vous chante ! En réalité les huiles essentielles sont facultatives pour que votre savon soit lavant, elles apportent toutefois une touche personnelle à votre création artisanale. Selon les experts en aromathérapie, chaque huile essentielle possède des propriétés spécifiques sur la santé et le bien-être ; de même, ils recommandent souvent certaines combinaisons particulièrement heureuses :

- La lavande a des effets relaxant et apaisant, elle s’utilise souvent en note principale ou en complément d’huile essentielle de cèdre ou de romarin.

- La bergamote ou les agrumes en général (citron, pamplemousse…) ont des effets vivifiants, et se combinent souvent entre eux ou avec des notes florales.

Pour aller plus en profondeur sur ce sujet, je recommande vivement le livre « Plant-Powered Beauty » d’Amy Galper et Christina Daigneault, qui propose de nombreuses combinaisons que les auteurs appellent des « synergies ». J’apprécie tout particulièrement dans ce livre que les auteurs expliquent en détail comment fonctionne la peau, comment combiner les huiles essentielles, lesquelles sont substituables auxquelles, etc. (PS: le livre est moins cher à la FNAC, alors préférez la FNAC à Amazon!).


Des colorants

Totalement facultatif, les colorants vous permettent de maitriser l’aspect esthétique de vos savons. Vous trouverez des colorants sous forme de pigments végétaux (exemple chez Aroma Zone ici)

ou minéraux (exemple chez SoapBox ici) dans la plupart des sites indiqués ci-dessus, mais le plus simple reste d’utiliser des colorants liquides comme ici chez La Petite Epicerie. Pour ma part, j’utilise le plus souvent les moyens du bord, c’est-à-dire ce qui est disponible dans ma cuisine au moment de réaliser les savons : du lait pour blanchir, du curcuma pour jaunir, du marc de café pour noircir, du jus de betterave pour rougir… Difficile cependant de faire des savons verts ou bleus avec les moyens du bord !

La grande différence entre les colorants liquides et en pigment est l’aspect final : avec des pigments, la couleur du savon ne se repend pas de manière uniforme mais à partir des grains de pigments, tandis qu’avec le colorant liquide, vous obtenez une couleur uniforme à moins de mélanger le colorant au savon avec une technique particulière. Il n’y a pas de meilleure manière, c’est vraiment selon votre préférence personnelle.

Des éléments de texture :

Également facultative pour faire du savon à proprement parler, la texture reste une manière de personnaliser votre création. Les éléments de texture sont multiples : il y en a de purement décoratifs (herbes ou fleurs séchées, grains secs), et d’autres qui permettent de donner une seconde utilisation au savon, type savon exfoliant (pierre ponce en poudre, loofah).


Sur le savon ci-dessous (recette à venir), nous avons ajouté du romarin sec, et du loofah qui donne cette texture à l'aspect corail. Encore une fois, je vous révèle mon secret et ma technique infaillible: faire feu de tout bois!



Quelques ressources supplémentaires pour s’inspirer :

36 vues

©2020 Slow Living